fbpx
Minsky
Minsky

César, la rétrospective

Jusqu'au 26 mars 2018 -
Centre Pompidou // 

  • César, Esturgeon, 1954
  • A3726   TF84+
  • César, Compression “Ricard”, 1962
  • César, Bas-relief, 1961
  • César, Le diable, 1956
  • César, Chauve-souris,1954

 

Ferrailleur de génie

Pour célébrer les 20 ans de la disparition de César, le Centre Pompidou a fait fort et nous propose une belle rétrospective, sublimée par une scénographie impressionnante. Époustouflé avant même d’accéder aux salles de l’exposition par le colossal pouce placé sur le parvis (qui atteint quand même 6 mètres de haut !), on continue d’en prendre plein la vue en grimpant au dernier étage du musée, où l’exposition se déploie dans un vaste espace ouvert sur le ciel et les toits de Paris, offrant un cadre parfait aux réalisations monumentales de l’artiste. Il s’agit par ailleurs d’un événement inédit : César n’avait en effet jamais fait l’objet d’une rétrospective avant ce jour. C’est donc ici l’opportunité de découvrir, aux côtés de ses œuvres les plus fameuses, de petites pépites jusqu’ici méconnues, comme la série des enveloppages, réalisée à partir du travail de la matière plastique et du plexiglas pour créer des sortes de reliquaires pour des objets anciens, que César aimait à chiner en brocante. L’exposition comporte en tout 126 œuvres, dressant un panorama complet de son œuvre et de son évolution, illustrant bien par exemple le caractère sériel de sa production artistique. Le parcours s’attache en effet à nous exposer chacun des jalons de la carrière de César, et met en avant pour chaque concept ses premières pièces ainsi que ses créations phares. Seules manquent à l’appel deux compressions que l’on aurait bien aimé voir : la compression des bijoux de sa dernière épouse, et surtout le grand absent : le trophée des César, qu’il faudra se contenter de voir à la télévision.

 Le saviez-vous ?

Chaque année, les cinéastes récompensés à la cérémonie des César repartent avec une édition d’une réelle œuvre de l’artiste ! C’est en effet la dernière épouse de César, Stéphanie Busuttil, qui détient le droit moral de son mari et qui déclenche chaque année la production de statuettes, grâce au moule que César a gardé de la première compression du trophée.

> On a vu, on vous raconte

The French sculptor César is a major figure of the New Realism of the 1960s, known for his impressive iron works.

Billet pour toutes les expositions en cours du Centre Pompidou

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo précédente

Expo suivante


Minsky