fbpx
Minsky
Minsky

On a vu l'exposition Pop Art au Musée Maillol

Jusqu'au 21 janvier 2018 -
Musée Maillol //

Comment définir cette exposition dont tout le monde parle avec tant d’enthousiasme ? Nous nous attendions à une expo de pop-art pétillante, de l’envergure des derniers événements parisiens autour de Warhol, Lichtenstein ou Rosenquist mais nous voilà un peu déçu. L’illustre Whitney Museum de New York, réputé mondialement pour ses avant-gardes américaines issues du pop-art, a effectivement prêté 60 de ses 22 000 œuvres au Musée Maillol… dont 59 n’avaient jamais été vues en France.

Ok, alléchant sur le papier, mais en pratique, on parle de peu d’œuvres mythiques. L’idée étant ici de re-découvrir les artistes pop oubliés. Et pour le coup, c’est plutôt réussi. Force est de constater que les icônes pop et décalées de Warhol, la légèreté des images de Lichtenstein ou les grandioses chefs-d’œuvre de Rosenquist nous manquent cruellement par leur (trop) faible présence … Le peps et l’ironie de ces années de révolution nous manquent aussi, dans cette exposition à l’accrochage d’une froideur presque médicale.

Mais où est donc passée l’audace de ce musée qui nous avait habitués à de grandes expos critiques ? Certes on découvrira les œuvres cinétiques d’Harold Edgerton qui défie la vitesse avec son triptyque total impact. Certes on verra l’une des très déjà-vues et rassurantes sculptures du Love de Robert Indiana. Mais on s’ennuie. Malgré des découvertes comme cette sculpture en 2D d’Alex Katz qui dénonce des personnalités sans relief, cette femme à la fenêtre signée Roy Lichtenstein qui fait tant parler d’elle car elle est inédite en France, comme un clin d’œil impertinent à la peinture flamande du XVIIèmesiècle, ou cette sculpture de cigarettes en vinyle ultra polluantes signée Oldenbourg.

  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol
  • Vue de l'exposition Musée Maillol

 

On regrette le manque d’audace ici d’une exposition censée représenter les artistes qui en leur temps osaient faire éclater les conventions et remettre en cause l’intouchable American dream. Un pétard mouillé qui manque de pop !

 

Musée Maillol
Du 22 septembre 2017 au 21 janvier 2018
61 rue de Grenelle, 75007 – M° Rue du Bac (12)
Tlj. de 10h30 à 18h30 – Nocturne le ven. jusqu’à 21h30
Tarif : 13 € - Tarif réduit : 11 €
Accessible aux personnes à mobilité réduite

>> Plus de vidéos d'expos

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Ceija Stojka vignette

On a vu l'exposition Ceija Stojka à la Maison rouge

Jusqu'au 20 mai 2018 - La Maison Rouge // La Maison Rouge met à l’honneur Ceija Stojka, une artiste Rom, rescapée des camps. Ceija a 10 ans quand elle est déportée avec sa mère, elle connaîtra 3…

Jules Adler Evian

On a vu l'exposition Jules Adler au Palais Lumière d'Evian

Jusqu'au 21 mai 2018 - Palais Lumière // Jules Adler fait partie de ces artistes oubliés aujourd’hui, sans doute effacé dans la mémoire collective par la vague impressionniste de la fin du XIXe…

PIERRE LESIEUR

On a vu l'exposition Pierre Lesieur, Intérieurs au Musée Bonnard

Jusqu'au 17 juin 2018 - Musée Bonnard // Comme à son habitude, le musée Bonnard du Cannet aime nous faire découvrir des peintres méconnus, en filiation avec le coloriste du bonheur qu’était…

BETTINA_preview

On a vu Détenues de Bettina Rheims au Château de Vincennes

Jusqu'au 30 avril 2018 - Château de Vincennes // Bettina Rheims, la photographe des stars se penche désormais sur ces inconnues en détention carcérale. Après les icônes comme Monica…


Minsky