fbpx
Minsky
Minsky

Deborah De Robertis (encore) jugée pour exhibition sexuelle

Deux jours après l'arrestation de l’artiste russe Piotr Pavlenski pour avoir mis le feu à la Banque de France, c'est au tour de l'artiste Deborah De Robertis d'être la cible de la justice. Deborah De Robertis a été aujourd'hui entendue par le tribunal correctionnel de Paris. Elle est accusée d'exhibition sexuelle. Artiste récidiviste, cette fois c'est au Louvre qu'elle a fait scandale, en posant les cuisses écartées et le sexe apparent devant la Joconde en septembre dernier (voir article). Pour parfaire sa mise en scène, elle avait accroché une GoPro à son front et scandait en boucle "Mona Lisa, ma chatte, mon copyright". On connait Deborah De Robertis pour les esclandres judiciaires que ses performances engendrent. Ainsi, elle a littéralement repris L'Origine du Monde en s'exhibant au milieu du Musée d'Orsay.  Elle a aussi repris les photographies de l'artiste japonais Araki au Musée Guimet accompagnée d'une pastèque (voir l'article). La justice lui a pourtant souvent donné raison contre les musées ayant déposé plainte. Ainsi, la performance où elle a  léché lascivement du ketchup devant une oeuvre de Bettina Rheims à la MEP ne lui a valu aucune condamnation. Même résultat pour la pose très suggestive qu'elle a pris au dans l'exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs, alors qu'elle était vêtue d'une combinaison couleur chair affublée d'une abondante toison pubienne factice.  Cette-fois ci, la réponse de la justice sera-t-elle différente ? Mais est-ce réellement important ? La vraie question ne serait pas plutôt de savoir dans quelle mesure le travail de Deborah de Robertis relève de l'art ou de la pure provocation ? A vous de juger !

 

 

 

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Olafur Eliasson with a Little Sun torch. Photo by Tomas Gislason Little Sun

Actu - Olafur Eliasson et Ikea lancent une gamme

Let the sun shine // Vous vous souvenez du Weather project d'Olafur Eliasson à la Tate de Londres en 2003 ? Un soleil synthétique géant qui trônait au milieu du Hall de Turbine, entouré d'un…

-fete-de-la-musique-2018-a-l-elysee-avec-kavinsky-busy-p-chloe-et-kiddy-smile

Insolite - De l'électro à l'Élysée pour la fête de la musique

Samedi, Emmanuel Macron a posté un tweet pour inviter les français à se joindre à lui pour la fête de la musique à l'Élysée. Mais lorsque notre regard se pose sur la programmation, à notre grande…

Gourde chinoise du XVIIIe siècle - Tours, juin 2018

Actu - Une gourde chinoise vendue pour 4,1 millions d'euros

Pour ce prix la, il faut aimer boire // Une gourde en porcelaine a été adjugée pour 4,1 millions d'euros à un acheteur français lors d'une vente aux enchères dimanche au château d'Artigny, près de…

© Who's who - Elizabeth Murray VS James English Leary

Insolite - Il balance les copieurs d'art

, Jeu des 7 différences // Le/ la petit(e) malin(gne) qui se cache derrière le compte Instagram whos____who est très fort(e) ! En mettant à côté une multitude d’œuvres d'art assez similaires du…


Minsky