Barbara
Barbara

Nasty - Disorder

Du 17 novembre au 23 décembre 2017 -
Galerie Brugier Rigail //

  • Nasty, Chromatic disorder I, 2017
  • Nasty, 400 ml of green, 2017
  • Nasty, Carton from Carrefour, 2017
  • Nasty, Carton from Monoprix, 2017
  • Nasty et Seth, We own the night, 2017

 

Désordre urbain en galerie

Nasty est un “artiste urbain”, un graffeur qui s’exprime sur le moindre morceau de mur, de béton ou de tôle qu’il croise. Paris est son terrain de jeu, du métro aux toits des immeubles. Quand il a commencé à exposer en galerie, il a emporté un morceau de rue avec lui en bombant les plaques de la RATP et en les utilisant comme des toiles. Il présente cette fois à la Galerie Brugier-Rigail un travail basé sur l’intégration du chaos à l’œuvre d’art. Pour ce faire, il a récupéré des céramiques brisées lors d’un transport et les a rassemblées jusqu’à ce que du chaos naisse quelque chose de nouveau, quelque chose de fondamentalement libre. Dans le monde qui nous entoure la règle, l’ordre, l’organisation sont les mots d’ordre qui régissent le fonctionnement des êtres et des choses. Nasty prend le contre-pied de cette attitude et nous incite à valoriser l'importance du désordre dans la vie comme dans l’art, seule manière selon lui de permettre une liberté visuelle. L’art urbain est profondément lié à l’idée de désobéissance et de résistance à l’ordre. L’artiste est profondément imprégné de ces valeurs, attaché aux origines du graffiti, soucieux de faire comprendre le langage du street-art au grand public et de le laver d’une partie des préjugés qui lui sont souvent associés.  

Nasty is an urban artist who exhibits in the Galerie Brugier-Rigail his work on broken ceramic pieces, but also his tags on subway signs.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Beatrice, 2017 150x150_preview

L’Armée des poètes de Lita Cabellut

Du 17 novembre au 17 décembre 2017 -  Opera Gallery //  « Le paradoxe de la guerre est qu’elle naît d’un élan idéaliste et du besoin de préserver nos valeurs. Dans le même temps, la violence et la…

Exposition d'un rêve © Márcia Lessa_3_preview

L'exposition d'un rêve

Du 7 octobre au 17 décembre 2017 - Fondation Gulbenkian // Récits et rêveries Plongeons dans un rêve éveillé. La Fondation Gulbenkian nous emmène dans une exploration au plus profond de…

DINE Me at Night on Horseback

Jim Dine

Jusqu'au 23 décembre 2017 - Galerie Templon // Montrouge paintings Jim Dine s’accapare de nouveau la Galerie Templon et inonde les lieux de couleurs. Ses créations, venues de son atelier à Paris,…

Mickey_preview

Shoah et bande dessinée

Jusqu'au 7 janvier 2018 - Mémorial de la Shoah // Comment exprimer le plus noir de l’Histoire ? Comment faire résonner le cri de 5 millions de victimes sans que le spectateur ne détourne le regard…


Barbara