Barbara
Barbara

Le Tintoret, naissance d'un génie

Du 7 mars au 1er juillet 2018 -
Musée du Luxembourg //

le tintoret, musée luxembbourg, rmn, expo in the city

Le couronnement de la vierge, Le Tintoret

Le Musée du Luxembourg nous invite à découvrir l'oeuvre du Tintoret, et l'homme qui se cache derrière ces créations splendides. De ses premiers essais, à son apogée, de ses relations avec la clientèle du monde de l'art à ses collaborations, l'on découvre toutes les façettes d'un artiste mémorable.

Ce qu'en dit le musée :

A l’occasion du 500e anniversaire de la naissance Jacopo Robusti, illustre sous le nom de Tintoret, le Wallraf-Richartz Museum et la Réunion des musées nationaux – Grand Palais se sont associés pour célébrer ce peintre, l’un des plus fascinants de la Renaissance vénitienne. L’exposition se concentrera sur les quinze premières années de sa carrière. Elle mettra ainsi à l’honneur ses « œuvres de jeunesse », depuis la plus ancienne que l’on conserve de sa main, L’Adoration des mages du Prado, réalisée alors qu’il n’avait pas vingt ans, jusqu’aux commandes importantes du début des années 1550 qui contribuèrent à le propulser sur le devant de la scène : Le Péché originel pour une confrérie (une de ces « scuole » si fameuses à Venise) ou La Princesse, saint Georges et saint Louis pour le siège d’une administration vénitienne, près du Rialto. Si cette phase de la vie de Tintoret qui a suscité de nombreux débats, est moins connue, c’est aussi une période décisive et déterminante pour comprendre comment il se construit.

L’exposition propose ainsi de suivre les débuts d’un jeune homme ambitieux, pétri de tradition vénitienne mais ouvert aux multiples nouveautés venues du reste de l’Italie, décidé à renouveler la peinture dans une Venise cosmopolite qui cherche alors à donner au monde une nouvelle image d’elle-même. Peinture religieuse ou profane, décor de plafond ou petit tableau rapidement exécuté, portrait de personnalité en vue ou d’ami proche, dessin ou esquisse... les œuvres rassemblées rendent compte de la diversité du travail de Tintoret et de sa volonté de frapper l’œil et l’esprit par son audace.

L’exposition met en évidence l’imagination débordante, l’éclectisme mais aussi les tâtonnements d’un jeune artiste à la recherche de son identité. Elle retrace en définitive l’ascension sociale d’un homme du peuple, fils de teinturier, qui, grâce à son talent parvient à s’élever dans la société, à s’imposer et à se faire un nom sans rien oublier de ses propres origines, Tintoretto signifiant littéralement « le petit teinturier ».

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Picasso, Villa Californie, panneau 3 © Damian Elwes - Ateliers à la loupe

Ateliers à la loupe, de Monet à Wei-Wei

Du 25 janvier au 8 septembre 2018 - Musée en Herbe // Dans l'intimité des ateliers d'artistes Le peintre américain d’origine anglaise Damian Elwes nous invite dans l’intimité des ateliers des…

Sheila Hicks, Lianes de Beauvais, 2011-2012 - Exposition Sheila Hicks, Lignes de vie au Centre Pompidou

Sheila Hicks, Lignes de vie

Du 7 février au 30 avril 2018 -  Centre Pompidou //  Toute en poésie, l’œuvre de Sheila Hicks tresse, tisse et entrelace mèches de laines, pompons de coton et brides de soie. Des enchevêtrements…

David Goldblatt, Centre Pompidou (1)

David Goldblatt

Du 21 février au 7 mai 2018 - Centre Pompidou // Une vie en photo C’est l’histoire d’une vie et d’un pays que nous raconte David Goldblatt à travers cette rétrospective composée de plus de 200…

fondation louis vuitton

La Collection Morozov

Automne 2020 - Fondation Louis Vuitton // À vos agendas ! La Fondation Louis Vuitton annonce dès à présent un événement qui ne manquera pas de marquer la vie culturelle de 2020 : l’exposition des…


Barbara