Expo in the City
Expo in the City

Actu - 6,7 millions de dollars pour des fresques ruinées aux Etats-Unis

Le Street Art reconnu à sa juste valeur //

Le site 5Pointz, ancienne usine de compteurs à eau situé à Long Island City dans le Queens, avait été utilisé pendant plus de 20 ans comme un  lieu d'expression pour les graffeurs. Avec l'accord du propriétaire, Gerald Wolkoff, 21 street-artistes se sont fait connaître et ont été valorisés pour leur art à part entière. Mais en novembre 2013, le propriétaire leur plante un couteau dans le dos. Il fait repeindre en blanc, sans préavis, toutes les œuvres qui recouvraient les murs. Gerald Wolkoff et un groupe de promoteurs ont ensuite rasé le site et fait ériger deux tours de logements haut de gamme. Un faux graffiti "5Pointz" a été placé dans le hall de chacun des immeubles, pour commémorer l'histoire du site. Une opération d'autant plus mal vécue par le collectif de graffeurs qu'il avait préalablement saisi la justice pour faire valoir ses droits. Quatre ans après les faits, un procès a finalement eu lieu en octobre et novembre derniers, durant trois semaines. Le collectif de 21 artistes ont enfin eu gain de cause avec 6,75 millions de dollars de dommages et intérêts. Rien de fera réapparaître leurs œuvres mais leur dignité est cependant épargnée.

 

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Banksy-Follow-Your-Dreams-Cancelled

Street art - Banksy, plébiscité par le public mais pas par les musées

"Saving Banksy" // "Avoir une peinture de la plus grande star du street-art actuel… et ne pas réussir à l’offrir à un musée, alors qu’elle est estimée à plus d’un demi-million de dollars. Un…

7562829_gettyimages-874248650_940x500

Actu - Un concours pour réinventer Mickey

La souris de Walt Disney s'offre une renaissance // Pour son 90e anniversaire, Mickey sera réinventé par les étudiants de 38 écoles d'art et de Design en France. Le jury du concours "Mickey is…

L'aube des rigueurs molles

Actu -  Une expo accusée de pédophilie à Saint-Etienne

Un coup dur pour l'exposition « L’aube des rigueurs molles » est le nom de l’exposition qui fait scandale à Saint-Etienne. Accusée de promouvoir la « pédophilie », cette exposition qui s’est tenu du…

© Mehran Djojan

Actu - Mehran Djojan, poétique jeunesse

Le jeune photographe de 22 ans, Mehran Djojan est stupéfiant. Sa jeunesse doit lui conférer un avantage dans la capture de cet âge si révolté, sensible et mélancolique. Enfin, c'est ce que l'on…


Expo in the City