fbpx
Le Boverie
Le Boverie

On a vu Corot au Musée Marmottan Monet

Jusqu'au 8 juillet 2018 - 
Musée Marmottan Monet //

Cela faisait plus de 20 ans qu’aucune exposition n’avait été dédiée au peintre Jean-Baptiste Corot, et le moins que l’on puisse dire c’est que celle-ci a tout pour nous surprendre. Quand on pense à Corot, on pense évidemment au maître des paysages, celui que Zola surnommait « le doyen des naturalistes », le seul peintre qui avait grâce aux yeux de Monet qui le considérait comme « le seul maître » en la matière. Ici on oublie ses sublimes paysages et on va découvrir une facette plus personnelle de l’artiste, plus secrète aussi et étonnamment moderne puisqu’il s’agit de ses portraits. Des figures essentiellement féminines, comme la « Femme à la perle », « La Dame en bleu » du Louvre, la « Femme à la Mandoline » ou « La Poésie ». Ce qui nous frappe ici c’est son utilisation subtile de couleurs primaires par el peintre, comme le bleu aux milles nuances de cette robe...

  • Jean-Baptiste Camille Corot, Femme à la mandoline, vers 1860-1865
  • 2413
  • STUDIO BASSET
alain Basset
12 rue de la Blanchisserie
69250 Neuville sur Saone
0607535207
[#Beginning of Shooting Data Section]
Nikon D800E
2013/05/14 14:16:58.00
Fuseau horaire/date : UTC, Heure d'été:Activée
RAW, compression sans perte (14 bits)
Taille d'image : L (7360 x 4912), FX
Objectif : VR 105mm f/2.8G
Photographe : ALAIN BASSET      0607535207        
Focale : 105mm
Mode d'exposition : Manuel
Mesure : Pondérée centrale
Vitesse d'obturation : 2.5s
Ouverture : f/10
Correction expo. : 0IL
Régl. précis expo. :
Sensibilité : ISO 100
Optimisation image :
Balance des blancs : Incandescent, 0, 0
Mode mise au point : Manuel (MF)
Mode de zone AF : Point sélectif
Réglage précis AF : Désactivé
VR : OFF
Réduction du bruit : Désactivée
Réduc. bruit ISO : Faible
Mode couleur :
Espace colorimétrique : Adobe RVB
Correction des tons :
Réglage des teintes :
Saturation :
Accentuation :
D-Lighting actif : Désactivé
Contrôle du vignetage : Normal
Contrôle auto de la distorsion : Désactivé
Picture Control : NEUTRAL-POLA
Fondé sur : [NL] Neutre
Réglage rapide :
Accentuation : 3
Contraste : -1
Luminosité : 0
Saturation : -1
Teinte : -1
Effets de filtres :
Virage :
Sys coord :
Nettoyage du capteur d'image :
Légende image : ALAIN BASSET      0607535207        
[#End of Shooting Data Section]
  • Corot Jean-Baptiste Camille (1796-1875). Paris, musÈe du Louvre. RF2056.
  • INC2968517 Interrupted Reading, c.1870 (oil on canvas mounted on board) by Corot, Jean Baptiste Camille (1796-1875); 92.5x65.1 cm; The Art Institute of Chicago, IL, USA; Potter Palmer Collection; APPROVAL REQUIRED FOR MERCHANDISE LICENSING; French,  out of copyright

PLEASE NOTE: Bridgeman Images works with the owner of this image to clear permission. If you wish to reproduce this image, please inform us so we can clear permission for you.
  • GemÑlde / ôl auf Leinwand (1874) von  <br> Jean-Baptiste Camille Corot  [1796 - 1875] <br> Bildma· 72,5 x 51 cm <br> Inventar-Nr.: 2411 <br> Systematik:  <br> Kulturgeschichte / Kirchliches Leben / Mînche
  • Jean-Baptiste-Camille Corot (French, 1796 - 1875 ), Repose, 1860, reworked c. 1865/1870, oil on canvas, Corcoran Collection (William A. Clark Collection) 2014.79.709
  • Jean-Baptiste Camille Corot Mélancolie, vers 1860
  • Jean-Baptiste Camille Corot Moine blanc assis, lisant, vers 1865
  • Köln, Wallraf-Richartz-Museum & Fondation Corboud, WRM, Gemäldesammlung, Inv.-Nr. WRM 2651, Camille Corot, La Poésie (Die Dichtkunst), 1865/1870, Bild Fuß, Tafelmalerei, Öl Leinwand, 55 x 45,5 cm
  • Master accessible, publication quality reproduction of an artwork in the Albright-Knox Art Gallery Fine Art Collection.

 

Pour ses portraits, Corot ose davantage la couleur, couleur particulièrement peu présente dans ses paysages aux tonalités plus sombres, brunes et grises. Une couleur qui ne suffit pas à redonner le sourire à des personnages qui semblent en proie à la mélancolie, absorbés par leurs pensées, presque absents. A quoi pensent-elles, ces femmes au regard perdu ? Pourquoi cette femme a-t-elle posé son livre et interrompu sa lecture ? Et surtout, pourquoi Corot a-t-il tant souhaité garder ces portraits secrets ? Regardez ce tableau de la « Femme à la perle », il résume assez bien l’ambition de Corot pour ses portraits. Déjà car il n’a jamais souhaité la vendre, l’accrochant secrètement dans son salon en 1840. Ensuite car il ne l’achèvera jamais, la retouchant sans cesse pendant près de 30 ans. Une peinture qui évoque immédiatement La Joconde de Léonard de Vinci, tandis que son titre évoque mystérieusement le célèbre tableau de Vermeer. Un graal du portrait en quelque sorte ?

Un autre élément nous frappe ici, c’est la modernité des décors d’atelier, brut, authentique, contrastant avec les belles robes de ces dames. Les coulisses ne sont pas truquées, pas embellies. A tel point que le sujet parfois n’est plus le modèle, mais bel et bien l’atelier. Boîte à couleurs, chevalet, toile inachevée… On entre dans l’atelier de l’artiste, dans sa tête, là où tout se crée. Une toile qui ressemble étrangement à l’Atelier de Courbet. Qui inspira qui ? Le mystère demeure.

Autre surprise ici, ce sont ces nus… lascifs, sensuels, éblouissants… et en pleine nature. Comment ne pas penser au déjeuner sur l’herbe ou à l’Olympia de Manet devant de telles œuvres ?

Une exposition riche de découvertes et d’inspirations sur celui qu’on ne réduira plus jamais à ses seuls paysages.

>> Plus de vidéos d’expos

 

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Foujita, Musée Maillol

On a vu l'exposition Foujita, les années folles au Musée Maillol

Jusqu'au 15 juillet 2018 -  Musée Maillol // Foujita c’était tout un personnage, excentrique et dandy, il aimait qu’on le regarde, et faisait toutes les facéties possibles et imaginables pour être…

Napoléon stratège, Musée de l'Armée

On a vu l'exposition Napoléon stratège au Musée de l'Armée

Jusqu'au 22 juillet 2018 -  Musée de l'Armée //  Conquérant… On va parler stratégie… Le plus grand stratège de l’histoire (Hannibal, Jules César, Alexandre Le Grand, …). Oui ici on va entrer dans…

Subodh Gupta, Monnaie de Paris

On a vu l'exposition Subodh Gupta à la Monnaie de Paris

Jusqu'au 26 août 2018 - Monnaie de Paris // Une fois n’est pas coutume c’est l’artiste contemporain Subodh Gupta, un artiste de New Delhi en Inde qui est l’invité d’honneur de la Monnaie de…

Mary Cassatt vignette

On a vu l'exposition Mary Cassatt au Musée Jacquemart-André

Jusqu'au 23 juillet 2018 -  Musée Jacquemart André // Mary Cassatt est l’une des plus célèbres peintres américaines, considérée à l’époque comme l'égal de Monet ou Renoir. Paradoxalement, alors…


Le Boverie