fbpx
Le Boverie
Le Boverie

On a vu Charles Sandison à Aubagne

Jusqu'au 1 septembre 2018 -
Centre d’art Les Pénitents Noirs // 

Connaissez-vous Charles Sandison ? Ce peintre 2.0, né en pleine ère numérique, cet enfant de la révolution informatique, a troqué ses pinceaux pour un ordinateur capable de créer des œuvres digitales immatérielles. A chaque exposition, l’artiste nous éblouit, au sens propre comme au figuré. Car ce ne sont pas des expositions à proprement parler, mais bien des installations, créées sur-mesure pour les lieux qui les accueillent. Ici, ce n’est plus le spectateur qui regarde l’œuvre mais bien l’œuvre qui regarde le spectateur, qui l’enveloppe du sol au plafond, lui imposant une pluie de messages indéchiffrables en une seule fois. C’est à nous de nous adapter à l’œuvre qui vit à son rythme, et nullement l’inverse. Ses installations ont fait le tour du monde des plus grands musées, et là, Sandison pose ses valises à Aubagne, dans le magnifique et très émouvant Centre des Pénitents Noirs, pour une exposition saisissante et totalement gratuite.

  • Visite de presse de L'Exposition
  • Visite de presse de L'Exposition
  • Visite de presse de L'Exposition
  • Visite de presse de L'Exposition
  • Visite de presse de L'Exposition
  • Visite de presse de L'Exposition
  • Visite de presse de L'Exposition
  • Visite de presse de L'Exposition
  • Visite de presse de L'Exposition
  • The Nature of Love, Charles Sandison
  • The Nature of Love, Charles Sandison

 

Son art lumineux et poétique envahi ici tous les espaces de la chapelle, pour en faire un incroyable incubateur d’amour numérique. Une masse vivante et évolutive, qui nous invite à faire partie de l’œuvre. Alors évidemment, pris dans ce tourbillon d’images et de mots sur l’amour, nous ne pouvons que nous interroger à notre tour sur la notion d’amour, et sa valeur au XXIe siècle, avec ces mots qui résonnent puissamment : "Intelligence artificielle, amour artificiel". Pour la première fois, le numérique nous interroge avec ses mots. Loin d’être neutre, froid et anonyme, il nous touche en plein cœur. A tel point qu’on finit par se demander : « L’algorithme peut-il lire dans mes pensées et projeter mes propres sentiments ? L’œuvre métamorphose cet espace historique, en le transformant dans une grotte d’errance poétique, une pluie de lumière et de formes qui valsent, fusionnent, se suivent, se séparent ou s’éteignent comme l’amour parfois. Une invitation à flâner dans un espace numérique étonnamment chaleureux.

>> Plus de vidéos d’expos

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

La Complainte du progrès, MRAC Sérignan

On a vu l'exposition La Complainte du Progrès au MRAC Sérignan

Jusqu'au 16 septembre 2018 - MRAC Sérignan // La Complainte du progrès, comme le chantait si bien Boris Vian au lendemain de la guerre en 1956… Une apologie de ces objets matériels qui fascinent…

La fabrique de l'esprit, Fondation Francès

On a vu l'exposition La Fabrique de l'Esprit à la Fondation Francès

Jusqu'au 24 août 2018 -  Fondation d’entreprise Francès // N’avez-vous jamais rêvé d’en savoir davantage sur l’Histoire de l’art ? Mais vous avez sans doute été freiné par l’idée de grands cours…

Toulouse renaissance, Musée des Augustins

On a vu l'exposition Toulouse Renaissance au Musée des Augustins

Jusqu'au 24 septembre 2018 - Musée des Augustins // Quand on pense à la Renaissance et à la ville de Toulouse, on pense quasi instantanément au pastel et à ses hôtels particuliers…

MATISSE

On a vu le Musée Matisse au Cateau Cambrésis

Collection Permanente - Musée Matisse // Là où tout a commencé pour Matisse c’est au Cateau Cambrésis, dans le département du Nord, là où se trouve son musée historique, une magnifique demeure…


Le Boverie