fbpx
Minsky
Minsky

TOULOUSE // Renaissance

Du 17 mars au 24 septembre 2018 -
Musée des Augustins //

  • Vitrail Auch, détail de la baie centrale (baie 6), 1509-1513, chapelle Saint-Louis, avant restauration, cathédrale Sainte-Marie, Auch.
  • Apôtre tenant un livre, Musée Augustin, Toulouse
  • Bachelier Homme Barbu, 1532. Musée des Augustins
  • Buste reliquaire de st-Lizier, Antoine Favier, 1518
  • Ecce homo, début du XVIe siècle, cathédrale Sainte-Cécile, Albi
  • Expérimentation de fonte d'une rose. 2015, Columbia University, New York
  • Marcus Antonius Primus, entre 1674 et 1677, musée des Augustins, Toulouse
  • Mercure volant, 1623, d'après un modèle de Jean de Bologne. Bronze, fonte de Bernard Py. Musée des Augustins, Toulouse
  • Mirepoix Cène, Antiphonaire de Philippe de Lévis, La Cène lettre C. 1533-1535. Toulouse, Musée des Augustins
  • Multiplication des pains Narbonne. 1556. Cathédrale Saint-Just et Saint-Pasteur, Narbonne
  • Opus Tholosanorum, Nicolas Bertrand, 1515, bibliothèque d'Etude et du Patrimoine, Toulouse
  • Prophètes et sibylles, 1523. Musée des Augustins, Toulouse
  • Reproduction interdite sans autorisation de la DRAC Occitanie.
  • Une cité riche et puissante - Descente de crois. Anonyme néerlandais, vers 1510, musée des Augustins, Toulouse

 

Dans quelle mesure la ville rose a-t- elle contribué à la Renaissance française ? C’est à cette question que l’exposition essaye de répondre. Réponse étayée par de multiples objets d’art et documents datant de 1490 à 1620. La Renaissance se définit par la redécouverte de la littérature, de la philosophie et des sciences de l'Antiquité. Les lettrés, connaisseurs et artistes toulousains s’inspirent donc de la « Palladia Tolosa », la Toulouse romaine. Palladia Tolosa, mère des arts toulousaine, est aussi le nom donné à la première statue à destination civique fondue en France. Au début du XVII e siècle, Toulouse, troisième ville de France, voit se développer la religion protestante, son Parlement, mais également le commerce du pastel bleu dans toute l’Europe, lui conférant ainsi d’une certaine
manière un rôle de marchand de matériel d’art, international qui plus est. Les œuvres rassemblées visent à ne jamais dissocier le fait artistique de son contexte, pour une cité soumise à des pouvoirs civils, parlementaires et religieux avides d’apparat, au sein d’une région qui vécut une conflictuelle montée en puissance du protestantisme et des enjeux du trône. Une exposition à la croisée de l’art et de l’Histoire.

> On a vu, on vous raconte : l'exposition Toulouse Renaissance au Musée des Augustins

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Brangwyn.VueDeVenise

VALENCE-SUR- BAÏSE // L’École anglaise dans la collection Simonow

Jusqu'au 15 janvier 2020 - Abbaye de Flaran // Rassemblant des trésors de la peinture du XVI e siècle à nos jours, la collection Simonow est l’une des plus prestigieuses au monde. Michael Simonow,…

Pablo Picasso, Projet de décor pour le ballet Cuadro Flamenco, suite de danses andalouses, 1921 - © Succession Picasso 2018

MARSEILLE // Picasso, Voyages imaginaires

Du 16 février au 24 juin 2018 -  Centre de la Vieille Charité & MUCEM  //  Pablo Picasso a beaucoup voyagé… en pensée ! Détestant l’exotisme, les longs trajets et se consacrant tout entier à…

Nous les appelons Vikings

NANTES // Nous les appelons Vikings

Du 16 juin au 18 novembre 2018 - Château des Ducs de Bretagne - Musée d'Histoire de Nantes // Les pillards les plus populaires du Moyen-Âge n’ont pas fini de nous révéler leurs secrets. Remis sur…

Le collectionneur de Brooklyn_DanOhlmann

LYON // Au cœur du cinéma

Exposition permanente - Musée Miniature et Cinéma // C’est ici que les petites mains magiques du 7e art s’agitent pour restaurer les pièces endommagées des films après leur tournage. Gladiator, La…


Minsky