fbpx
Expo in the City YouTube
Expo in the City YouTube

Insolite – Un musée instagram-able pas très novateur en Indonésie

Rabbit Town, le nouveau musée instagram-able en Indonésie aurait plagié des artistes

  • The-Museum-of-Ice-Cream-in-LA
  • Chris-Burden_Urban-Light-2008
  • Kusama-Obliteration_Room-2012
  • Rabbit-Town (4)
  • Rabbit-Town (3)
  • Rabbit-Town (2)
  • Dangling light fixtures created by artist Alex Garnett in a room dedicated to ice cream cones during a press preview of the Museum of Ice Cream in New York, July 28, 2016. The sold-out spectacle uses art installations mixed with taste experiments to tap into childlike memories of summer days and ice cream cones. (George Etheredge/The New York Times)
  • Rabbit-Town

 

Les musées Instagram-Baiting – comprenez faits pour être postés sur le réseau social en question – poussent comme des pâquerettes. Le dernier en date : le Rabbit Town, en Indonésie.

Dans ce paradis à selfie indonésien fondé par Henry Husada, président d’un groupe hôtelier du pays, se trouvent donc des œuvres devant lesquelles il est particulièrement aisé de poser de manière ultra instagram-able (l’équivalent en musée d’un restaurant de pokebowl).

Le seul souci avec cette expérience muséale située sur l’île de Java Ouest, est qu’elle semble avoir plagié de manière délibérée des musées du monde entier.

Les visiteurs y sont en effet accueillis par une réplique de l’Urban light de Chris Burden (créée en 2008), intitulée Love Light.

Un peu plus loin, ils sont invités à coller des gommettes sur les murs d’une pièce blanche, transformant ainsi peu à peu l’espace, et reprenant le principe de l’Obliteration room de Yayoi Kusama, installée à la Galerie d’Art Moderne de Brisbane en Australie et à la National Gallery de Singapour. L’oeuvre y est ici intitulée Autocollant Patrico.

Le musée indonésien présente également une fresque : une paire d’ailes, copiant le travail de l’artiste Collette Miller qui réalise depuis 2012 des Angel Wings à Los Angeles.

Le Rabbit Town a également créé sa propre version des salles « banane », « crème glacée » et « palmier », inspirées du Museum of Ice Cream de Miami.

Si Instagram a déjà fermé un compte de Rabbit Town à la demande de ces musées bafoués, le Rabbit Town est désormais célèbre pour sa désinvolture et son irrespect face à la propriété intellectuelle des artistes.

Sa cérémonie d’ouverture reste prévue pour le 22 avril.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Joueurs, Mao II, Les noms de Don De Lillo par Julien Gosselin, 2018 © Christophe Raynau de Lage

Actu - Un spectacle de 10h au Festival d'Avignon

Marathon de théâtre // 10h, c’est bien la durée du nouveau spectacle de Julien Gosselin, intitulé « Joueurs, Mao II, Les Noms », qu’il présente cette année au Festival d’Avignon. Le metteur en…

Fondation Fiminco

Actu - Le FRAC IDF à Paris migre vers le Grand Paris

L’exode // C’est décidé, le Fonds Régional d’Art Contemporain part s’installer à Romainville d’ici 2019. Il posera ainsi ses réserves au sein de la Fondation Fiminco, structure crée en 2016. Avec…

Abraham Poincheval - Croisade pacifique

Insolite - Abraham Poincheval traverse la Bretagne

Artiste en croisade // C’est sous le soleil du samedi 7 juillet après-midi qu’Abraham Poincheval, l’artiste contemporain aux performances étonnantes, est parti du petit village de Saint-Antoine en…

Baleine en plastique à Brugges

Insolite - Une baleine géante en plastique

Une baleine géante a remonté les canaux de Bruges à l'occasion de la Triennale de Bruges en réponse "à la société liquide d'aujourd'hui." Cette sculpture géante de douze mètres de haut baptisée…


Expo in the City YouTube