fbpx
Minsky
Minsky

VHILS

Du 19 mai au 29 juillet 2018 -
CENTQUATRE Paris // 

  • Dispersal #2,©Vhil
  • Dispersal #3 ©Vhils
  • Intensification #16 ©Vhils
  • Intensification #21 ©Vhils
  • MD Gallery ©Vhils
  • MD Gallery 2 ©Vhils
  • Vhils Beijing, 2017 bis credit Jose Pando Lucas
  • Vhils Beijing, 2017 credit Jose Pando Lucas
  • Vhils Beijing, 2017 ter credit Jose Pando Lucas
  • VHILS, 2013 - Tabajaras João Retorta
  • VHILS, Aldeia Araçai Curitiba, 2014
  • VHILS, Alexandre Farto, Philadelphia, Steve Weinik
  • VHILS, Big City Life, 2015 - credit Alexander Silv
  • VHILS, Forth Smith, Arkansas, 2015 - credit Andre Santos
  • VHILS, GS1 Portugal credit - Fernando Guerra
  • VHILS, Intensification #6 ©Vhils
  • VHILS, MileStone, Girona, Spain, 2012 by Smart Bastard

 

 

Street-artiste au marteau-piqueur

Adeptes du street-art, ne ratez cette exposition sous aucun prétexte ! Après avoir accueilli les œuvres de Keith Haring, le 104 accueille ce printemps le travail de VHILS. Et cet artiste portugais est ce qu’on pourrait appeler un précoce : il commence le graffiti à 10 ans, dans le quartier industriel de Lisbonne. Grâce au pochoir, il creuse des formes dans les murs de sa ville et y fait surgir des visages anonymes. Des faciès qui se multiplient depuis dans différentes villes du monde, de Sao Paulo à Hong Kong. Ils devraient nous sauter aux yeux ! Pourtant, les œuvres de VHILS se font étonnement discrètes et se fondent dans le paysage urbain. Véritable carte d’identité des villes où il passe, les surfaces sculptées font suite à une subtile observation de l’environnement et de ses habitants. Jolie métaphore de la globalisation, VHILS tente ainsi de réveiller l’individualité mais aussi notre capacité à prendre le temps de regarder autour de soi… La quinzaine d’œuvres exposées nous sensibilisent à son univers et explorent les différentes techniques de création, de la peinture à l’acide aux sculptures en polystyrène. Un message politique à l’attention de tous, à déceler et interpréter. Des visages parisiens s’y cacheront peut-être !

Vhils’ artworks represent anonymous faces, carved into different materials or directly on the walls. Exhibited throughout the world, the artist makes a stop at the CENTQUATRE.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Batia Suter 3

Batia Suter - Radial Grammar

Jusqu'au 26 août 2018 - Le Bal // Aurions-nous pu trouver mieux que Le BAL, ancien cabaret et “hôtel d’amour”, haut lieu de fête et de plaisir, guinguette des années folles, pour laisser libre…

A - Yves Saint Laurent in his studio, 1986 © Droits réservés

Yves Saint Laurent, Les dessins de jeunesse

Jusqu'au 9 septembre 2018 - Musée Yves Saint Laurent //  Les prémisses de l’artiste Tout au long de sa carrière Yves Saint Laurent a créé des costumes pour le théâtre, le music-hall, le ballet…

NC01

Anamorphoses, de Felice Varini à Nicolas Combarro

Du 30 mai au 29 juillet 2018 - Maison Européenne de la Photographie // Depuis quelques temps, la Cité de Carcassonne se pare d’étranges rayures jaunes. Ces rayons solaires partent dans tous les…

Metamorphose II HD

L'envol - Aller plus haut

Du 16 juin au 28 octobre 2018 - La Maison Rouge // Qui n’a jamais fait le rêve de s’envoler ? De survoler la ville et les forêts, de se confondre totalement avec le ciel, ne faisant plus qu’un…


Minsky