fbpx
Expo in the City YouTube
Expo in the City YouTube

Franz West - Retour sur une légende

Du 12 septembre au 10 décembre 2018 -
Centre Pompidou //

  • 1. Graf Zokan (Franz West) - 1969
  • 2. Franz West, Sex trivial - 1972
  • 3. Franz West, Ohne Titel (Zeichnung im Aktionismusgeschmack) [Sans titre (Dessin de goût actionniste)] - vers 1974
  • 4. Franz West, The First Passstück - 1978-1994
  • 5. Franz West, Römische Allüre - 1984
  • 6. Franz West, Heimo Zobernig, Herbert Brandl, Otto Zitko, o.T
  • 7. Franz West, Untitled, 1990
  • 8. Lemurenkopfe in Franz West's studio in Vienna - 1992
  • Museum Ludwig, ML, Franz West, Plural, 1995, ML/SK 5171
  • Viennoiserie
1998
installation
Mixed media
  • 11. Franz West, Plakatentwurf (Die Aluskulptur) - 2000
  • 12. Franz West, Group with Cabinet Ensemble de 8 sculptures 1 - 2001
  • 13. Franz West, Group with Cabinet Ensemble de 8 sculptures 2 - 2001
  • 14. Franz West, Plakatentwurf (Gagosian Gallery) - 2001
  • 15. Franz West, RroseDrama - 2001
  • 16. Franz West, Knotzen - 2002
  • Franz West (1947-2012)
Kugel
2005
Painted welded aluminum
Average diameter 180 cm
Unique
  • 18. Franz West, Plakatentwurf (Passstücke, Gagosian Gallery NY) - 2008

 

L’artiste plasticien de renom Franz West nous surprendra toujours. Son univers polyforme ultra coloré insuffle une poésie plurielle et ce, même après son malheureux décès. L’exposition propose alors de revenir sur 40 ans de création en se concentrant sur l’ultime période foisonnante de production, entre 1972 et 2012. Période pendant laquelle le monde contemporain s’est transformé de manière exponentielle, inspirant ainsi le travail des artistes en général, et de Franz West en particulier. Car il faut dire que l’artiste autrichien est un touche-à-tout. Il serait dommage de le cantonner à la sculpture, ses productions sont toutes plastiques certes, mais se présentent de manière diamétralement opposée. Citons ses Passstücke : ces formes incertaines constituées d’amalgames de plâtre que l’on pouvait observer aussi bien sur un piédestal qu’en tant qu’accessoire de fond pour une photographie ou encore porté comme une casquette par l’artiste lui-même. De la même manière ses Sitting-sculptures démontrent son appétence à détourner la sculpture classique de ses carcans. Ces dernières, souvent mastodontes de matière, invitent les visiteurs et autres passants à s’asseoir ou à essayer de « s’insérer » dans l’œuvre. Franz West s’est toujours attaché à créer une sorte d’ergonomie humaine, créant ainsi une passerelle vers cet univers si éloigné qu’est l’art contemporain. Il devient alors médiateur des foules.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo in the City YouTube