fbpx
Expo in the City YouTube
Expo in the City YouTube

Vidéo - Pietà au Musée national Gustave Moreau

Jusqu'au 30 septembre 2018 -
Musée Gustave Moreau //

Ce musée est un petit bijou, un musée intime comme on les aime, authentique, méconnu du public malgré le fait qu’il fête cette année ses 115 ans… Son histoire, c’est celle d’un homme, un illustre artiste du XIXe siècle, Gustave Moreau, professeur, entre autres, de Matisse. Moreau connait la gloire en son temps, ses œuvres font rêver, mais il sera petit à petit oublié par les nouvelles générations retenant davantage l’Impressionnisme et le Cubisme que ses œuvres symbolistes, quasi mystiques. Une maison-musée, au charme résolument Belle Epoque, qui n’a pas changé depuis plus d’un siècle, attendant presque que le maître des lieux revienne d’une seconde à l’autre. Il s’agit du seul musée parisien, créé par un artiste de son vivant. Car Moreau est un éternel célibataire, sans enfant, sans descendant. Avec l’âge, sa seule préoccupation est de défendre la mémoire de ses œuvres. Pour cela, il va métamorphoser sa maison, et en faire un atelier-musée. Il a 15 000 œuvres à y entreposer, le défi est élevé. Alors il fait construire de nouveaux étages sur sa demeure, créant ainsi l’un des plus beaux escaliers d’intérieur de tout Paris, cet escalier à double vrille qui figure dans les guides touristiques du monde entier. Mais il a beau accrocher toutes ses toiles au coude à coude sur les immenses hauteurs sous plafond de sa magnifique demeure, ça ne suffit toujours pas… 15 000 œuvres, rendez-vous compte ! Moreau ne fait pas partie de ces hommes qui abandonnent facilement. Il va alors élaborer un procédé ingénieux, en créant des placards dépliants, permettant d’accrocher ses œuvres sur des volets, et de les admirer en feuilletant les panneaux, comme dans les magasins de carrelage d’aujourd’hui. A sa mort, il laissera un chantier quasi finalisé, et son testament à l’Etat, léguant l’intégralité de son musée et de ses œuvres, à une seule condition, celle que l’on ne change pas ses dispositions.

  • © Expo in the City
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau
  • Vue de l'exposition Pietà, Gustave Moreau au Salon de 1852 - Musée national Gustave Moreau

 

Ce magnifique musée, vient, pour la première fois de son histoire, d’acquérir une œuvre du maître, et pas n’importe laquelle. Il s’agit d’une œuvre préparatoire de sa Pietà. Cette fameuse et mystérieuse Pietà qu’il exposa à son premier Salon en 1852, mais qui depuis, demeure introuvable ! Pourtant, cette œuvre aux dimensions magistrales de plus de 4 mètres de long, fut clé dans la carrière de l’artiste. Une acquisition qui se teinte ainsi de mystère puisque le tableau tout juste acquis ne nous dit pas tout sur l’œuvre disparue. Cette exposition-enquête tente de remonter le temps, à l’époque où le peintre concevra cette œuvre mythique, cette interprétation symbolique de la plus célèbre des scènes bibliques, à la fois émouvante et pathétique, où Marie étreint la dépouille de son fils à peine décroché de la Croix. Mais entre l’esquisse en couleur et ses croquis au fusain, certains éléments divergent et sèment le doute, comme Marie-Madeleine, qui disparaît du premier plan et change d’attitude. On revit le processus créatif du peintre, ses hésitations, ses essais, pour jauger l’équilibre des couleurs et l’harmonie de la composition. La question reste ouverte, qu’est-il advenu de cette œuvre colossale, si durement accueillie par la critique de l’époque qui la jugeait trop proche du style de Delacroix ? Le peintre l’aurait-il vendue ? perdue ? détruite ? Une bulle hors de l’agitation urbaine, un précieux héritage artistique et humain, une madeleine aussi merveilleuse que nostalgique à visiter dès que vous le pourrez comme adoraient le faire Proust, Oscar Wilde ou Debussy en leur temps.

> Plus de vidéos d'expos

 

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Zao Wou-Ki, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

On a vu l'exposition Zao Wou-Ki au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

Jusqu'au 6 janvier 2019 - Musée d'Art Moderne de la ville de Paris // L'espace est silence C’est la première fois en 15 ans que l’artiste chinois Zao Wou-Ki est exposé à Paris. Zao Wou-Ki c’est…

AL MUSIQA

On a vu l'exposition Al Musiqa à la Philharmonie de Paris

Jusqu'au 19 août 2018 - Philharmonie de Paris // C’est la première fois en France qu’une exposition est consacrée à la musique arabe. La Philharmonie a relevé ici un défi ô combien délicat, mais…

Au diapason du monde, Fondation Louis Vuitton

On a vu l'exposition Au Diapason du Monde à la Fondation Louis Vuitton

Jusqu'au 27 août 2018 - Fondation Louis Vuitton // Après avoir fait la part belle aux collections des autres, que ce soit celle du MoMA de New York ou celles de Chtchoukine, la Fondation Vuitton…

Dalí Paris

On a vu le nouvel espace Dalí Paris

Réouverture de Dalí Paris - Collection permanente // On se rend à Montmartre, au musée Dalí Paris qui vient de se refaire une beauté après plusieurs mois de travaux. C’est le seul musée de…


Expo in the City YouTube