fbpx
Le Boverie
Le Boverie

Fiac au Grand palais

Du 23 au 26 octobre 2014 -
Fiac au Grand Palais//

Le Grand Palais : Ce sont 191 galeries d’art venues de 26 pays différents qui se réunissent. Parmi celles-ci, on trouvera 48 galeries françaises, 45 galeries des Etats-Unis et 38 galeries participant  pour la première fois à la Fiac.our sa 41e édition, la FIAC , rendez-vous incontournable de la création artistique, poursuit son développement et confirme son statut de foire internationale de premier plan. Avec ses projets Hors les Murs, la FIAC manifeste parallèlement une volonté de renforcer durablement son identité en investissant des sites d’un prestige inégalé, situés au cœur de Paris, à travers des parcours d’exposition d’œuvres extérieures, des cycles de conférences, de performances et des projections de films d’artistes.

Plus de 3 000 exposants:  Focus sur quelques artistes :   chamberlain

Julio Le Parc : Attention les yeux avec ce personnage phare de l’Art cinétique. Ses oeuvres sont vivantes, éblouissantes même ! Un travail saisissant.
Istvan Beothy : Cet artiste, amoureux des formes, et des couleurs de la vie, nous entraîne dans une époque riche en mouvements qui firent l’histoire de l’Art Moderne.
Shilpa Gupta:  L’artiste conçoit des oeuvres hybrides où des objets usuels peuvent côtoyer des objets technologiques.
John Chamberlain : Sculpteur d’une génération artistique américaine, née au milieu des années 20, entre l’expressionnisme abstrait de Pollock, et le pop de Warhol. Il crée en quelque sorte un art de la récupération.
Jan Fabre :  Depuis plus de 35 ans, Jan Fabre s’est imposé internationalement en tant qu’artiste plasticien, homme de théâtre et auteur parmi les plus innovants de sa génération. Il fut le premier artiste vivant à être invité au Musée du Louvre.
László Moholy -Nagy : Son désir de produire des oeuvres objectives l’amène à se préoccuper de la transparence et de la lumière. Grâce aux mouvements d’ombres et de lumières, il arrive à dématérialiser les objets réels.
Lena Henke : L’artiste allemande travaille des œuvres décousues, irrévérencieuses, s’affranchissant de toute règle ou contrainte. La rue est son inspiration.
Georges Mathieu : est le premier en France à réagir violemment contre l’abstraction géométrique et organise dès 1947 une série de manifestations en faveur d’un art libéré de toutes les contraintes et habitudes classiques qu’il nomme «l’Abstraction Lyrique».
Pascale  Marthine Tayou Ses installations foisonnantes sont composées,d’objets hétéroclites, de matériaux glanés un peu partout, sur les marchés africains et européens.  il revendique un esprit libre, sans conventions ni concession.
Olafur Eliasson Danois d’origine islandaise, l’artiste porte un intérêt tout particulier à la surface, les déformations, la lumière et ses effets, la couleur, les formes géométriques sans oublier la dimension narrative. Ses œuvres intègrent les notions d’espace et de temporalité, du design et de la science qu’il met en relation.Fiac 6
La FIAC développe son programme culturel en proposant un cycle de films d’artistes longs métrages dans l’Auditorium du Grand Palais. En collaboration avec le FILAF (Festival International du Livre d’Art et du Film) trois films primés seront présentés pendant la semaine de la FIAC. Des conférences et des signatures de livres seront aussi à découvrir dans cet espace ainsi que des performances d’Emilie Pitoiset et de Kapwani Kiwanga dans le cadre du programme In Process.

Grand Palaisfiac 4
 3 av. du Général Eisenhower, 75008 

M° Champs-Elysées Clemenceau (1/13) 
De 12h à 20h –
Nocturne ven. jsq 21h
 

Tarif : 35 € – Tarif réduit : 20 €
Billet jumelé FIAC + (Off)icielle : 40 €

>>Retour Page d'Accueil

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo suivante


Le Boverie