Expo in the city YouTube
Expo in the city YouTube

Picasso

Jusqu’au 28 août 2016 -
Musée National Picasso //

 

Le principe de l’expo :

Présenter au grand jour la richesse du travail du sculpteur méconnu le plus célèbre au monde, c’est évidemment Pablo Picasso. Un artiste qui aimait expérimenter, et qui ne se lassait jamais de refaire ses sculptures, alternant les matières et les dimensions dans des séries des plus éblouissantes. Une première au monde, avec plus de 150 sculptures réunies sur les deux étages du magnifique Hôtel Salé.

 

A votre santé !

verre dabsinthe

Il aura fallu un siècle pour réunir ces 6 verres d’absinthe exceptionnels. Des sculptures réalisées par Picasso en 1914 et affublées d’une vraie cuillère à absinthe comme un clin d’œil à la société de consommation. Des œuvres fascinantes à observer de très près. Issus d’un seul et même moulage, ces verres semblent pourtant tous très différents, grâce aux coups de pinceaux de l’artiste.

le galet picasso

Cherchez l’intrus !

La sculpture était un peu l’aire de jeu de Picasso, un domaine de liberté totale sans règles ni contraintes (puisqu’il était autodidacte dans ce domaine). Pour l’artiste, tout est sujet à la sculpture, de l’étui du paquet de cigarettes à la nappe du restaurant, du pied de tabouret au galet ramassé sur la plage… Regardez bien ces œuvres et vous y découvrirez tour à tour un panier en osier, de vrais souliers, un moule à gâteau, des écrous et même une petite voiture d’enfant qui servira de tête à sa sculpture de la guenon.

la liseuse

Un magicien des formes

Picasso sculpte autant qu’il bricole. Ses œuvres sont des constructions faites de bric et de broc, puis fondues en sculptures de bronze, et peintes par l’artiste. Un processus passionnant à découvrir dans l’exposition, et qui se prolonge jusqu’aux peintures du maître sur les mêmes sujets. Finalement, ses sculptures sont des toiles en 3D et ses toiles des sculptures en 2 dimensions …

 

Le Monument à Apollinaire

picasso apollinairePour concevoir le monument funéraire qu'on lui avait commandé en hommage à son ami Apollinaire, Picasso s'inspira d'un des textes du poète dans lequel il demandait pour ses funérailles une statue « en rien, en vide, comme la poésie et comme la gloire »... Avec sa structure en fils de fer, Picasso espérait combler les dernières volontés de son ami. Malheureusement ce projet (visible dans l’exposition) ne fut pas retenu par les héritiers. Dépité, Picasso finit par donner une de ses sculptures, le buste de Dora Maar, qui repose aujourd’hui Square Laurent Prache à Saint-Germain des Prés.

 

 

Musée National Picasso
Jusqu’au 28 août 2016

5 rue de Thorigny, 75003 - M° Saint Paul (1)
Du mardi au vendredi de 11h30 à 18h et le week-end de 9h30 à 18h
Fermé le lundi
Tarif : 12,50€ - Tarif réduit : 11€

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo précédente

Expo suivante


Expo in the city YouTube