Barbara
Barbara

Ludwig Van - Le Mythe Beethoven

  • The Andy Warhol Foundation
  • Lemud, A de: Beethoven, am Klavier schlafend, mit Frauenfiguren - Stich, 1863
  • Antoine Bourdelle (1861-1929).
  • Beethoven Markus
  • Beethoven's Trumpet
  • Carl Schweninger
  • Chuck Berry
  • Franz von Stuck
  • Juan Gyenes
  • Kandinsky
  • Le salon d'etude de Beethoven
  • Margaret Bourke
  • Terry Adkins
  • True Comics
  • ÜA op. 132, Stimmen

 

Jusqu'au 29 janvier 2017 - Philarmonie de Paris //

Qu’ont en commun un portrait pop d’Andy Warhol, la bande-son d’Orange mécanique de Stanley Kubrick et l’hymne européen ? Beethoven. De son vivant, le musicien a fasciné les princes en révolutionnant le monde de la musique, sa disparition a fait de lui un immortel. Plus qu’une exposition, la Philharmonie de Paris nous propose de découvrir la fabrique d’un génie à l’épopée grandiose. De Gustav Klimt aux Beatles, de Dali à Godard, plus de 250 œuvres visuelles et sonores témoignent de l’influence considérable que Beethoven a pu avoir, au fil des siècles, sur les générations qui lui ont succédé. Son physique fougueux hante les artistes qui le dépeignent avec passion, ses convictions libertaires annoncent une Europe moderne et son talent pose les bases de la modernité dans l’art. Un casque sur les oreilles, préparez-vous à découvrir les quatuors et les symphonies visionnaires de ce génie musical fascinant. Et si vous pensiez ne pas connaître la musique classique, vous risquez d’être bien surpris : les pubs pour Canal +, Quick ou les biscuits Delacre, c’est lui, Poème sur la 7e de Johnny Hallyday, Ma lou Marilou de Serge Gainsbourg et Will you be there, de Michael Jackson, c’est aussi Beethoven. Et c’est encore lui qui nous transporte dans Le Gamin à vélo des frères Dardenne et Elephant de Gus van Sant. Un véritable voyage dans le temps à la rencontre de l’histoire de la musique moderne, depuis les premières notes de piano jusqu’à l’aura éternelle et légendaire de Ludwig van Beethoven.

Le saviez-vous ? Percevoir la musique par les pieds, les bras ou les os, incroyable ? Mais vrai ! Il s’agit de l’écoute solidienne. C’est grâce à cette innovation scientifique, qui permet de reconnaître les sons par la vibration, que les personnes atteintes de surdité peuvent se délecter du bonheur d’écouter Beethoven. Une expérience musicale surprenante à ne pas manquer au cœur de l’exposition.

ZOOM SUR BEETHOVEN

« Il est bien davantage que le premier des musiciens. Il est la force la plus héroïque de l’art moderne », Romain Rolland, écrivain français, prix Nobel de littérature 1915.

Ludwig van Beethoven est né dans une famille d’illustres musiciens, tout le destinait donc à cet art. Dès l’âge de cinq ans, son père lui apprend le piano et le violon pour en faire un petit prodige. Rebelle, révolutionnaire et indomptable, Beethoven brave l’autorité de son père pour se former seul auprès de grands compositeurs et chefs d’orchestre. Dès 14 ans, sa virtuosité exceptionnelle lui permet de gagner sa vie grâce à sa musique. Génie précoce, il compose déjà ses premiers concertos et quatuors à cordes. À Vienne, il éblouit, se surpasse et déroute par ses improvisations fougueuses sur toutes les scènes. Mais alors que vient la consécration, et à moins de 30 ans, Beethoven est victime du pire des maux pour un musicien, la surdité. Le virtuose désespéré se retire de la scène pour se lancer à corps perdu dans la composition. Avec force, acharnement au travail, et un courage exemplaire, il parviendra au triomphe avec ses créations si puissantes qu’elles faisaient pleurer les foules, mais que, lui, ne pouvait entendre...

Beethoven’s stern face and stirring music are known across the globe. But beyond his worldwide musical figure, the composer has swelled over the past two centuries into a character larger than life, with his heroic music, tragic life, astounding deafness and leonine head. From Gustav Klimt to Joseph Beuys, Franz Liszt to Pierre Henry and Jean-Michel Basquiat to Stanley Kubrick, the Beethovian aura continues to haunt artists. This exhibition examines Beethoven's mythical dimension, and takes a close look at the construction of a genius.

>> Découvrez notre avis

PHILARMONIE DE PARIS
Jusqu'au 29 janvier 2017

221 avenue Jean-Jaurès, 75019 - M° Porte de Pantin (5)
Du mardi au vendredi de 12h à 18h, le week-end de 10h à 18h
Nocturne le vendredi jusqu'à 22h
Fermé le lundi
Tarif : 10€ - Tarif réduit : 5€

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Barbara