LYON// FRIGO Generation 70/90

  • Edouard Pignon, Ostende, 1946-1953 au Musée des Beaux-Arts de Lyon du 18 mai au 21 août 2017
  • Edouard Pignon, Ostende, 1946-1953 au Musée des Beaux-Arts de Lyon du 18 mai au 21 août 2017
  • Edouard Pignon, Ostende, 1946-1953 au Musée des Beaux-Arts de Lyon du 18 mai au 21 août 2017
  • Edouard Pignon, Ostende, 1946-1953 au Musée des Beaux-Arts de Lyon du 18 mai au 21 août 2017
  • Edouard Pignon, Ostende, 1946-1953 au Musée des Beaux-Arts de Lyon du 18 mai au 21 août 2017
  • Edouard Pignon, Ostende, 1946-1953 au Musée des Beaux-Arts de Lyon du 18 mai au 21 août 2017
  • Edouard Pignon, Ostende, 1946-1953 au Musée des Beaux-Arts de Lyon du 18 mai au 21 août 2017

 

Jusqu'au 9 juillet 2017
Musée d'Art Contemporain de Lyon //

Retour sur un mouvement alternatif et rafraîchissant. Et c’est peu de le dire, en effet le collectif FRIGO tire son nom de la chambre froide d’une ancienne fromagerie lyonnaise qui hébergeait ses activités dans les années 80 ! La FRIGO generation n’a peur de rien, développe une intense production artistique dans tous les champs : radio libre (Bellevue 95.8), musique, scénographie, graphisme, installations, performances, expositions, photo, etc. Le crédo de FRIGO : « Comment être créatif, actif et économiquement indépendant ? ». FRIGO installe des mètres cube d’eau à Beaubourg et parvient à faire fermer le Musée d’Art Moderne de Paris à l’issue d’une performance, invente une TV pirate, remodèle les studios de TF1, écrit l’Avis de Décès du Théâtre National Populaire, roule une pierre de cinq tonnes jusqu’en Inde, invite Michael Nyman, filme Hermann Nitsch, Paul McCarthy, fait du Potlatch à Hambourg, est à la Documenta 8, à Ars Electronica à Linz en Autriche… L’exposition Frigo generation fait revivre l’underground artistique des années 80 sur tout un étage avec documents, photos et vidéos. Dépaysement garanti !

Musée d’Art Contemporain de Lyon
Jusqu’au 9 juillet 2017
81 quai Charles de Gaulle, 69006 Lyon

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus