YouTube
YouTube

Actu - Une exposition truffée de faux

Gènes, Italie -
Juillet 2017 //

Modigliani, contrefaçon, faux, Gènes, Italie, Expo in the city, expo city, © RFI

 

Le scandale est grand, comme on en voit rarement dans le monde de l’art. L’exposition Modigliani du Palais Ducal de Gènes a dû fermer ses portes prématurément le 13 juillet dernier. Mortifiée, l’équipe du Palais rédige un communiqué de presse expliquant les faits : L’exposition serait en fait truffée de faux ! Un constat affligeant, puisque sur les 50 œuvres accrochées aux murs du musée, 21 seraient des contrefaçons. A en croire le critique d’art italien Carlo Pepi, et l’historien de l’art français Marc Restellini, ces faux seraient même grossiers, des reproductions évidentes et de mauvaises qualités. Tous deux avaient immédiatement prévenu le musée, afin de révéler l’arnaque.

Alors à qui la faute ? Trois personnes sont aujourd’hui visées par l’enquête : le curateur de l’exposition, la société l’ayant organisé, et le propriétaire de plusieurs de ces fameux faux. Le mystère devrait être bientôt éclairci.

Un événement qui confirme cette hypothèse selon laquelle Modigliani a finalement peint davantage après sa mort que de son vivant, puisque ses toiles semblent inspirer les escrocs et attirer les faux.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

beyonce

Actu - Des doubles de cire ratés

Musées Thussauds // Les célèbres musées de Madame Thussauds semblent collectionner les malchances. La maison qui a sculpté les plus grandes stars pensait satisfaire une demande de longue date en…

simon birch 14th gallery exposition

Actu - Un selfie très coûteux

The 14th Factory Gallery, Los Angeles // Depuis quelques jours, une vidéo fait le tour du monde sur les réseaux sociaux. La galerie d’art The 14th Factory, située à Los Angeles a été le théâtre…

Oeuvre de Klein piétinée au MAMAC Nice

Une oeuvre de Klein piétinée !

Le 12 avril 2017 - MAMAC de Nice // Lors du lancement de l'exposition A propos de Nice : 1947-1977, un visiteur, happé par le discours de lancement, a malencontreusement marché dans une oeuvre…

de robertis

De Robertis relaxée

Après jugement, l'artiste Déborah de Robertis a finalement été relaxée par manque "d'éléments suffisant pour caractériser l'exhibition". Une surprise pour le Musée d'Orsay et le Musée des Arts…


YouTube