fbpx
Minsky
Minsky

Ha Chong-Hyun

Une leçon d’abstraction

  • Ha Chong-Hyun

 

Il est l’un des premiers artistes coréens à se lancer dans l’esthétisme de l’art abstrait, à interroger la peinture au-delà des considérations dont elle faisait état jusqu’à lors et a participé de ce fait à sa redéfinition. Dans les années 1970, Ha Chong-Hyun fait de la peinture sa matière expérimentale, des monochromes gris, blanc ou beige, parfois ésotériques pour un œil non averti, mais qui s’inscrivent dans sa démarche empirique. La lecture est simple, les matériaux ordinaires et l’ensemble d’une sobriété totale. Tellement sobre que l’on peut se trouver désemparé en lui faisant face, privé de clés de lecture. Ce n’est pas le sens qu’il faut chercher ici, mais bien la volonté de tester les matériaux, dans la résistance ou leur destruction, de tester les volumes, de tester l’art.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Hsia-Fei Chang

Hsia-Fei Chang

Toujours plus Avec une innocence déconcertante, Hsia-Fei Chang réalise des clichés et performances totalement incongrus. Poser nue en ayant une tête de Mickey ou jouer les pin-up sur une plage…

Kun-Young Lee

Kun-Young Lee

Je sais que je ne sais rien Qu’est-ce que l’art ? Cette question nous nous la sommes déjà posée, en ayant plus ou moins la réponse, si tant est qu’il en existe une unique et précise (non !).…

Kaz Oshiro

Kaz Oshiro

L’art de faire illusion Il ne faut pas se fier aux apparences. Ce que l’on pourrait prendre pour des objets familiers, des objets purement industriels, peut s’avérer être tout autre. Sous des…

Mika Rottenberg

Mika Rottenberg

Trop surréaliste pour être faux Dans le monde de Mika Rottenberg, le fantastique s’installe progressivement, suspendant les lois de l’univers sans vergogne. Elle renverse la gravité,…


Minsky