Né(e)s de l’écume et des rêves
Né(e)s de l’écume et des rêves

Bernard Testemale - Art of ride

Jusqu'au 17 mars 2018 -
Galerie HEGOA // 

  • Bernard Testemale - série Mecanics- 2017 - John-Dowdeswell
  • Bernard Testemale - série Mecanics- 2017 -BSA-Hornet
  • Bernard Testemale - série Mecanics- 2017 - WPB-ducati-carbu-
  • Bernard Testemale - série Mecanics- 2017 - Titus -Kinimaka
  • Bernard Testemale - série Mecanics- 2017 - BMX-WR-750

 

ART OF RIDE

Après avoir exploré l’univers du numérique en 2000, en signant plusieurs couvertures de magasines, Bernard Testemale opère aujourd’hui un « retour aux sources » en s’intéressant de près à la photographie du XIXème siècle et ses procédés anciens. Cette série aux accents nostalgiques, nommée Art of Ride, prend racine dans le monde de la mécanique des motos. Les clichés sont aussi complexes que les sujets : les formes alambiquées de moteurs aux reflets métallisés côtoient des regards durs et fiers de riders. Cette série met à l’honneur ces chevaliers des temps modernes et leurs destriers d’argent. Baptisée Art of Ride, l’exposition appuie un regard artistique sur ce monde résolument masculin et souvent perçu comme dur, brutal et sans pitié. L’utilisation d’une technique pionnière de la photographie à savoir : le collodion humide, rend à ces clichés argentiques, une esthétique toute particulière : une lumière rayonnante et un effet de clair-obscur saisissant : (re)donnant aux sujets une beauté oubliée, bien méritée. Cette exposition est un plaisir pour les yeux des adorateurs de bécanes vintage comme des amateurs de photo argentiques. Un souvenir moderne d’une communauté dont l’esthétique change délicatement avec son temps.

>> On a vu on vous raconte 

Explore the unique riders’ sphere with this beautiful exhibition. Using the old “wet collodion” technique, these photos are stunning.

Galerie HEGOA
Jusqu'au 17 mars 2018
16, rue de Beaune 75007 - M° Rue du Bac (12)
Du mar. au sam. de 11h à 13h et de 14h à 19h
Entrée libre

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo précédente


Né(e)s de l’écume et des rêves