Expo in the City sur YouTube
Expo in the City sur YouTube

VHILS

Du 19 mai au 29 juillet 2018 -
CENTQUATRE Paris // 

  • Dispersal #2,©Vhil
  • Dispersal #3 ©Vhils
  • Intensification #16 ©Vhils
  • Intensification #21 ©Vhils
  • MD Gallery ©Vhils
  • MD Gallery 2 ©Vhils
  • Vhils Beijing, 2017 bis credit Jose Pando Lucas
  • Vhils Beijing, 2017 credit Jose Pando Lucas
  • Vhils Beijing, 2017 ter credit Jose Pando Lucas
  • VHILS, 2013 - Tabajaras João Retorta
  • VHILS, Aldeia Araçai Curitiba, 2014
  • VHILS, Alexandre Farto, Philadelphia, Steve Weinik
  • VHILS, Big City Life, 2015 - credit Alexander Silv
  • VHILS, Forth Smith, Arkansas, 2015 - credit Andre Santos
  • VHILS, GS1 Portugal credit - Fernando Guerra
  • VHILS, Intensification #6 ©Vhils
  • VHILS, MileStone, Girona, Spain, 2012 by Smart Bastard

 

 

Street-artiste au marteau-piqueur

Adeptes du street-art, ne ratez cette exposition sous aucun prétexte ! Après avoir accueilli les œuvres de Keith Haring, le 104 accueille ce printemps le travail de VHILS. Et cet artiste portugais est ce qu’on pourrait appeler un précoce : il commence le graffiti à 10 ans, dans le quartier industriel de Lisbonne. Grâce au pochoir, il creuse des formes dans les murs de sa ville et y fait surgir des visages anonymes. Des faciès qui se multiplient depuis dans différentes villes du monde, de Sao Paulo à Hong Kong. Ils devraient nous sauter aux yeux ! Pourtant, les œuvres de VHILS se font étonnement discrètes et se fondent dans le paysage urbain. Véritable carte d’identité des villes où il passe, les surfaces sculptées font suite à une subtile observation de l’environnement et de ses habitants. Jolie métaphore de la globalisation, VHILS tente ainsi de réveiller l’individualité mais aussi notre capacité à prendre le temps de regarder autour de soi… La quinzaine d’œuvres exposées nous sensibilisent à son univers et explorent les différentes techniques de création, de la peinture à l’acide aux sculptures en polystyrène. Un message politique à l’attention de tous, à déceler et interpréter. Des visages parisiens s’y cacheront peut-être !

Vhils’ artworks represent anonymous faces, carved into different materials or directly on the walls. Exhibited throughout the world, the artist makes a stop at the CENTQUATRE.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Réinstallation des oeuvres, Petit Palais. 2005. Photographie de Flore. Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.

L'Esprit des lieux - Regards photographiques

Du 3 mai au 8 juillet 2018 - Petit Palais // Quel rapport entretenons-nous avec nos lieux de vie, leur décoration et leurs ressources — culturelles — qu'ils mettent à notre portée ? Quel esprit…

Vous verrez de quel bois je me chauffe

Ivan Messac - Danse des pinceaux

Du 1er au 30 juin 2018 - Galerie Taglialatella // Si l’on connaît Ivan Messac avant tout pour la fresque qu’il réalisa pour les couloirs de l’Université de Nanterre en 1969, et qui fut restituée…

Avril 1960 VOGUE Français par Willy Rizzo

Willy Rizzo - La mode pure de 1947 à nos jours

Du 18 mai au 28 juillet 2018 -  Studio Willy Rizzo // Qui mieux que le créateur de mode pour mettre en valeur modèles et vêtements à travers ses propres photographies ? L’artiste Willy Rizzo est…

Gérôme_Corinthe (1)

En couleurs, La sculpture polychrome en France 1850-1910

Du 12 juin au 9 septembre 2018 - Musée d'Orsay // Colorée au naturel, coiffée de vrais cheveux, vêtue d'un tutu et de véritables chaussons, La petite danseuse de 14 ans de Degas a suscité une…


Expo in the City sur YouTube