YouTube
YouTube

Robert Adams, L'endroit où nous vivons

Adams_02Du 11 février au 18 mai 2014 -
JEU DE PAUME //

Depuis ses débuts en photographie, au milieu des années 1960, Adams est considéré par beaucoup comme l’un des chroniqueurs les plus importants et les plus influents de l’Ouest américain. L’exposition reflète l’intérêt ancien d’Adams pour la relation tragique entre l’homme et la nature ainsi que sa quête d’une lumière et d’une beauté rédemptrices au sein de paysages dégradés. Avec plus de 250 tirages choisis parmi 21 séries distinctes, cette exposition offre un récit intime et cohérent de l’évolution de l’Ouest des États-Unis à la fin du XXe siècle et au début du XXIe siècles, mais aussi un regard stimulant sur la complexité et les contradictions de notre société contemporaine mondialisée.

Adams_08Dans son travail, Robert Adams montre la façon dont les paysages grandioses de l’Ouest américain ont été transformés par l’activité humaine. Adams a tenté d’offrir une apparente neutralité d’approche. Même les titres de ses images les apparentent au registre documentaire. Il est surtout connu pour ses photographies austères et nuancées de l’aménagement suburbain dans le Colorado de la fin des années 1960 et du début des années 1970. Chacun des projets majeurs du photographe est représenté dans l’exposition, depuis ses premières images montrant les sobres constructions et monuments érigés par les anciens occupants de son Colorado natal jusqu’aux toutes dernières vues de forêts et d’oiseaux migrateurs prises dans le Nord-Ouest Pacifique.

À travers son travail, Adams se livre à un plaidoyer saisissant en faveur d’une approche humaniste de la photographie tout en exhortant ses concitoyens à ouvrir les yeux sur les dégâts infligés à notre habitat collectif. Souvent sous-estimées, ces images remarquables ne tombent pourtant jamais dans la simplification de leurs sujets. Banales ou éclatantes, elles font une juste part à la complexité et aux contradictions de la vie moderne. Prises comme un tout, les photographies de cette exposition mettent en lumière les intentions du photographe : donner à voir la richesse esthétique de notre environnement naturel et nous rappeler à notre obligation citoyenne de le protéger, non seulement dans l’Ouest américain, mais aussi dans le monde entier.
De petit format (beaucoup n’excèdent pas 15 x 15 cm), les tirages précis que Robert Adams réalisent lui-même méritent un examen attentif, voire une immersion intime et contemplative.

Adams_06-2

Adams_16

Adams_06

Adams_05

Adams_19

 

 

 

 

Musée du Jeu de Paume
1 place de la Concorde – 75008
Tél : 01 47 03 12 50 – M° Concorde (1/8/12)
Tous les jours sauf lundi de 11h-19h. Nocturne mardi jusqu’à 21h
Plein tarif 8,50 euros – Tarif réduit 5,50 euros

donner

 

resto 14

>> Retour page d'Accueil

 

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus