La chaine Expo in the City
La chaine Expo in the City

Zimoun - Mécaniques Remontées

Jusqu’au 6 août 2017
Le Cent-Quatre Paris //

  • Zimoun, Mécaniques Remontées Centre-Quatre
  • Zimou le centquatre du 25 mars au 6 aout 2017
  • 200 prepared dc-motors, 2000 carboard elements, Zimoun in collaboration with Architect Hannes Zweifel 2011, Zimoun, Mécaniques Remontées Centre-Quatre
  • 216 prepared dc-motors, filer wire, 2009-2010, Zimoun, Mécaniques Remontées Centre-Quatre
  • 250 prepared ac-motors, Zimoun, Mécaniques Remontées Centre-Quatre
  • 300 prepared dc-motors, 2016, Zimoun, Mécaniques Remontées Centre-Quatre
  • 317 prepared dc-motors, paper bags, shipping container, 2016 , Zimoun, Mécaniques Remontées Centre-Quatre
  • Zimoun, Mécaniques Remontées Centre-Quatre

 

Il est encore possible de rêver avec une boîte en carton

Zimoun pose ses cartons au 104 pour ce printemps, et ça va faire du bruit ! Artiste résident, il fait de ce vaste espace de liberté son aire de jeu, assemblant avec obstination ses constructions de part et d’autre du bâtiment. Son travail est empreint d’une certaine insouciance et d’une douce divagation enfantine, tout en étant des plus rigoureux. Étudiant avec minutie le volume et l’acoustique qui l’entoure, l’artiste va entièrement s’approprier le lieu pour que ses installations s’y conforment et s’y confondent. A base de cartons, de balles ou de bois, il parvient à créer un univers onirique et à le faire partager à travers des installations immersives. Ses œuvres prennent littéralement vie, respirent et se meuvent, par l’action de petits moteurs, mais plus encore, elles émettent un bruit, un rythme, un battement de cœur. « Ce que vous voyez, est ce que vous entendez » nous explique l’artiste suisse. La matière est ainsi mécanique mais pourtant presque organique. En les préférant au format monumental, ses sculptures sonores enveloppent l’espace aussi bien que nos esprits. Elles vibrent et nous vibrons avec elles.  A y regarder de plus près, ce n’est pas simplement un tout homogène, mais bien une succession de cellules, ayant chacune leur propre comportement et donnant corps à l’ensemble. C’est une double lecture qui se fait, nous poussant à faire des va-et-vient entre la globalité et le détail. Un mouvement répétitif que cherche à provoquer Zimoun tant dans le visuel que dans le son. Ce n’est pas une histoire avec un début et une fin, mais bien une parenthèse imaginaire qui peut se répéter à l’infini.

>> On a vu, on vous raconte ! 

Using simple and functional components, Zimoun builds architecturally-minded platforms of sound. Exploring mechanical rhythm and flow in prepared systems, his installations incorporate commonplace industrial objects. In an obsessive display of simple and functional materials, these works articulate a tension between the orderly patterns of Modernism and the chaotic forces of life. 


Le Cent-Quatre Paris
Jusqu’au 6 août 2017
5 rue Curial, 75019 - M° Riquet (7)
Mer, jeu. et week-end de 14h à 19h
Fermé lun. mar. et ven.
(Du mar. au dim. de 14h à 19h pendant les vacances scolaires)
Tarif : 5 € - Tarif réduit : 3 €

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

© Olivier Van Herpt, Photo Femke Rijerman

Imprimer le monde

Jusqu’au 19 juin 2017 Centre Pompidou //   L’art 3.0 En 1935, le critique d’art Walter Benjamin s’interrogeait sur le statut de l’œuvre d’art à l’heure de sa reproductibilité technique, à l’heure…

balenciaga exposition paris

Balenciaga : l’œuvre au noir

Jusqu'au 16 juillet 2017 Musée Bourdelle // Ah… notre chère petite robe noire ! Celui à qui l’on doit ce concept est un dieu et sachez qu’il s’agit de l’immense couturier Cristóbal Balenciaga. En…

NGM196310_528_UP, 2/22/07, 12:13 PM,  8C, 5164x3961 (2284+4455), 117%, Custom,  1/20 s, R79.0, G56.5, B69.0

La légende de National Géographic, 125 ans de d'exploration

Du 3 mai au 18 septembre 2017 Muséum National d'Histoire Naturelle //   Voyage en terres inconnues Il eût fallu qu’un groupe de chercheurs, relativement impétueux, parte à la découverte du monde…

© Collection Alicia Koplowitz - Grupo Omega Capital

De Zurbaran à Rothko

Jusqu’au 10 juillet 2017 - Musée Jacquemart-André // Les trésors d’Alicia Koplowitz C’est un peu le portrait d’Alicia Koplowitz qui est peint tout au long de l’exposition, ses choix, ses goûts nous…


La chaine Expo in the City