La chaine Expo in the City
La chaine Expo in the City

Paz Corona - Psychanalyse artistique

Du 17 mai au 17 juin 2017
Galerie Les Filles du Calvaire //

  • Fusain et craie sur papier, Paz Corona, Galerie Les Filles du Calvaire
  • Graphite et huile sur papier, Paz Corona, Galerie Les Filles du Calvaire
  • Huile sur toile, Paz Corona, Galerie Les Filles du Calvaire
  • Huile sur toile, Paz Corona, Galerie Les Filles du Calvaire
  • Huile sur toile, Paz Corona, Galerie Les Filles du Calvaire
  • Huile sur toile, Paz Corona, Galerie Les Filles du Calvaire

 

Paz Corona, peintre française d’origine chilienne, nous livre une série inédite de toiles aux multiples visages. Pour cette exposition, l’artiste fait un point dans ses recherches sur le thème du portrait. Passionnée de psychanalyse et enseignante au Collège Freudien de Paris, Corona semble laisser la complexité des caractères humains l’influencer tant ses figures sont travaillées, créant ainsi différents portraits pourtant issus d’un même modèle. Elle pose sur la toile les bases d’un visage et laisse sa main le posséder pour lui donner une identité, en une volonté de laisser l’esprit agir librement. Cette volonté de peindre au gré de ses pensées façonne des portraits inachevés, placés comme des sculptures au milieu d’un monde opaque, à l’image d’un être humain en évolution constante, qui ne peut être un produit fini. La finesse d’un trait, d’une expression vient alors sublimer les ébauches que semblent être ses créations. Car les contrastes sont importants dans le travail de la peintre, et ses traits puissants traduisent une fougue, un « feu intérieur » qui brûle et s’oppose aux couleurs résolument froides qu’elle utilise.

Le saviez-vous ?

L’introspection par la peinture est très populaire, notamment grâce à l’autoportrait. Au XVIIème siècle, Rembrandt fut le premier à utiliser cette technique, en réalisant plusieurs œuvres, de ses 22 ans jusqu’à sa mort. Van Gogh et Gauguin, ou plus récemment Rockwell étaient aussi friands des autoportraits, représentant ainsi de manière artistique leurs différents traits de personnalité.

 

Paz Corona’s third exhibition at Les Filles du Calvaire honors the art of portrait. Through an exclusive series of painting, the artist’s style is revealed. Her portraits are made of large strokes, as her mind wanders, creating a focus on an expression, a particular feature which makes a face so unique and complex.

 

Galerie Les Filles du Calvaire
Du 17 mai au 17 juin 2017
17 rue des Filles du Calvaire, 75003 – M° Filles du Calvaire (8)

Du mar. au sam. de 11h à 18h30 - Fermé lun.et dim.
Entrée libre

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Félix Philippoteaux (1815-1884). "Lamartine repoussant le drapeau rouge devant l'Hôtel de Ville, le 25 février 1848". Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais.

Le gouvernement des Parisiens - Arts de l’Histoire

Jusqu'au 22 juillet 2017 Hôtel de Ville //   Amateurs d’Histoire ou simples curieux, parisiens ou étrangers, venez découvrir l’histoire du gouvernement de Paris. À travers plus de 300 œuvres…

CATE BLANCHETT_HARCOURTxBERCY

Les icônes du cinéma - La lumière des flashs

Jusqu'au 4 septembre  2017 Bercy Village //   Bercy Village se met sur son 31 pour célébrer Cannes et son festival. Venez découvrir ou redécouvrir les portraits de trente personnalités,…

FlandersFieldsGalaxyBelgium - Diane Bos. - Centre Culturel Canadien

Dianne Bos. The Sleeping Green - Un no man’s land cent ans après

Du 3 avril au 8 septembre 2017 Centre Culturel Canadien // Rendre visible l’invisible   Se tenir au même endroit sur une terre où, cent ans auparavant, une souffrance à peine imaginable a été…

MadC Canvas and Chair and Lamp. Photo:  Marco Prosch

Bienvenue dans la rue

Galerie Brugier-Rigail Du 18 mai au 6 juin 2017 // Ma collection d'art urbain MadC Canvas and Chair and Lamp. Photo: Marco Prosch Avis à tous les collectionneurs ou futurs collectionneurs, amateurs ou…


La chaine Expo in the City